Buster KeatonDernier Round (Le)


Résumé

Alfred Butler est un jeune homme de bonne famille que son père envoie dans les montagnes pour apprendre la vie. Alfred y rencontre une jeune montagnarde. Pour gagner son cœur, il se fait passer pour un boxeur homonyme et monte sur le ring…

« La hauteur de son âme s’exprime pleinement dans ce film qui conte les mésaventures d’un garçon pétri de délicatesse et qui, pour garder le cœur d’une belle, accepte à contrecœur de se substituer à un champion de boxe. De la première à la dernière image, les gags ne sont jamais artificiels, jamais mécaniques, mais toujours liés aux sentiments du héros, à ses souffrances. » Michel Marmin, le Figaro, 1er décembre 1979

English version

Alfred Butler is a young man from a good family whose father sends him to the mountains to learn about life. There, Alfred meets a young mountain girl. In order to win her heart, he passes himself off as his boxing namesake and climbs into the ring…

“His noble spirit is fully evident in this film which recounts the misadventures of a delicate young man who, in order to win a beautiful girl’s heart, reluctantly agrees to take the place of a boxing champion. From the first image to the last, the gags are never artificial, never mechanical, but always linked to the hero’s feelings and his suffering.”

Dernier Round (Le) de Buster Keaton

États-Unis • fiction • 1926 • 1h15 • vidéo • noir et blanc • muet • intertitres français

Dernier Round

Titre original

Battling Butler

Interprétation

Buster Keaton (Alfred Butler), Sally O’Neil (la jeune fille), Snitz Edwards (le valet), Francis McDonald (Alfred Butler le boxeur), Walter James (le père de la fille), Mary O’Brien (Mrs Butler), Tom Wilson (l’entraîneur), Eddie Borden (le manager)

Générique

Scénario Ballard MacDonald, Lex Neal, Charles H. Smith, Paul Gerard Smith, Albert Boasberg d’après le roman de Stanley Brightman et Austin Melford
Image J. D. Jennings, Bert Haines
Musique Robert Israel
Production Buster Keaton Productions
Source MK2