Buster KeatonSherlock Junior


Résumé

Un jeune projectionniste néglige volontiers son travail pour se plonger dans la lecture de son manuel favori: « Comment devenir détective ». Au cours d’une visite chez sa petite amie, il est injustement accusé du vol d’une montre…

« Sherlock Junior, loin de se contenter d’être une aimable parodie de l’aventure policière, est d’abord une suite de variations tour à tour loufoques et curieusement graves sur les rapports du vécu et du rêve, de l’imaginaire vécu et de l’imaginaire filmé. Keaton considère le cinéma comme un travail de réorganisation du réel, une mise en ordre esthétiquement et moralement satisfaisante du chaos où nous tient enfermés l’expérience vécue. » Michel Pérez, le Quotidien de Paris, 12 juillet 1975

English version

A young projectionist willingly neglects his job to engross himself in his favourite book: “How to become a Detective”. He is unfairly accused of stealing a watch during a visit to see his girlfriend.

“Far from contenting itself with being a pleasant parody of detective adventures, Sherlock Jr. is primarily a series of alternately zany and curiously serious variations on the link between real-life experience and dream, between real-life fiction and filmed fiction. Keaton saw film as a reorganisation of reality, an aesthetically and morally fulfilling ordering of the chaos in which real-life experience keeps us trapped.”

Sherlock Junior de Buster Keaton

États-Unis • fiction • 1924 • 50mn • vidéo • noir et blanc • muet • intertitres français

Sherlock junior

Titre original

Sherlock Jr

Interprétation

Buster Keaton (Sherlock Junior), Kathryn McGuire (la jeune fille), Ward Crane (le méchant), Joe Keaton (le père de la fille), Erwin Connelly (le voleur), Jane Connelly (la mère)

Générique

Scénario Clyde Bruckman, Jean C. Havez, Joseph A. Mitchell
Image Elgin Lessley, Byron Houck
Musique Club Foot Orchestra
Production Buster Keaton Productions
Source MK2