Jaromil Jires

Jaromil Jires

Jaromil Jires est né à Bratislava en 1935. Au terme d’études à l’école de cinéma de Prague, il obtient les diplômes d’opérateur et de réalisateur. Son premier court métrage tourné en 1961, La Salle des pas perdus (Sal ztracenych kroku), frappe par son style juvénile. Dans Le Premier cri (Krik, 1964), son premier long métrage, Jires annonce, avec quelques autres, le renouvellement du cinéma tchèque.

"Jaromil Jires, le cinéma comme sacerdoce" par Galina Kopaneva en 1999

Films présentés à La Rochelle